Tags Posts tagged with "web2.0"

web2.0

De nos jours, lorsque l’on désire créer un site ou un projet web, il est primordial “d’héberger” ses données. Il s’agit là de l’un des rôles de l’hébergeur. Toutefois, celui-ci possède divers autres avantages et fonctions non-négligeables : il fournit la bande passante, c’est-à-dire une connexion internet dont le débit est variable (en fonction de l’offre souscrite) afin que votre site soit accessible au public. Il fournit ensuite de la puissance CPU. Pour les néophytes, il s’agit de la puissance processeur, indispensable pour que le site s’affiche à l’écran. Il assure également un service 7j/7, 24h/24 pour que votre projet soit en permanence disponible, de jour comme de nuit, pour éviter la plupart des pannes techniques et conserver toutes vos données en cas de pépin. Enfin, l’hébergeur vous propose d’autres fonctions telles que les sauvegardes en cas de piratage, des outils qui vous faciliterons la mise en œuvre de votre site web ainsi que des anti-spam toujours très pratiques. Bref, vous l’aurez compris : si vous désirez créer un site internet, vous ne pourrez pas le faire sans faire appel à un hébergeur au préalable.

Il existe généralement 2 offres, l’hébergement mutualisé et l’hébergement dédié. L’offre mutualisé se caractérise par le fait que plusieurs sites se trouvent sur un même serveur, par conséquent, les ressources du serveur sont partagés. L’hébergement dédié vous permet de prendre possession d’un serveur ou seul vos sites et applications s’y trouveront. Cette offre concerne généralement les sites qui à fort trafic avec des besoins spécifiques.

A titre d’exemple, chez 1and1 vous trouverez des solutions d’hébergement en fonction de votre projet et de votre budget.

L’industrie de l’hébergement web

L’histoire de l’hébergement web remonte aux années 80 et n’a eu de cesse de se développer jusqu’à aujourd’hui. Le LISTSERV apparaît en 1981, il s’agit du premier serveur de liste qui servait à l’échange de mails. Selon le blog iweb.com, il aurait également « généré les premiers spams, guerres de listes et trolls ». Le premier serveur web, le NeXTCube, apparaît dans les années 90 (avec 2GB de disque !). Les premiers serveurs en format Blade sont apparus dans les années 2000, il s’agissait du RLX Blade. Grâce au Web 2.0, qui a entièrement révolutionné le monde d’internet les années suivantes, l’hébergement web est devenu une véritable nécessité. De nos jours, on parle désormais de « Cloud », un nuage virtuel qui prend toujours plus d’ampleur sur la toile et qui permet le stockage de toutes vos données de manière plus économique et très sécurisée. De la matière au virtuel, on n’arrête pas le progrès.

 

Article sponsorisé.

Channel.me est un service pour le moins original. En effet, ce service va vous permettre de naviguer simultanément sur Internet avec un client ou un ami par exemple.

Ce service gratuit et full web est très simple d’utilisation. En moins d’1 min tout est en place.

En plus de la navigation simultanée, vous avez la possibilité:

  • d’ajouter des annotations directement sur une zone du site
  • un chat en temps réel

 

 

Channel.me offre également quelques fonctionnalités supplémentaires comme une extension pour le navigateur Google Chrome, une application pour le réseau social Facebook ou encore un code javascript permettant l’ajout d’un bouton sur votre site/blog afin que vos visiteurs puissent le partager avec tous leurs amis !

Pour conclure, voici la présentation de l’outil:

Image de prévisualisation YouTube

Vous ne savez que faire de votre ancien téléphone, vous venez de changer et votre téléphone squatte dans un tiroir, la solution s’appel Love2Recycle.


L’idée est très simple on rachète votre mobile à un prix très intéressant.

Les étapes:

  1. Vous découvrez la valeur de reprise de votre mobile
  2. Vous envoyez votre mobile gratuitement à l’aide d’une enveloppe prépayée
  3. Sous 10 jours, Love2Recycle analyse le téléphone et confirme le rachat ou vous fait une contre offre si celui ci n’est pas “fonctionnel”.

Alors qu’est ce qu’un téléphone fonctionnel ? Très simple, un téléphone avec de l’usure et qui fonctionne:

Skoopon.fr, Nouveau site d’achats groupés spécialisé dans les sorties, les produits et les nouvelles expériences, Skoopon est apparu sur Internet début avril 2010. Continuer à sortir et à s’amuser en économisant : tel est le pari de cette jeune société basée à Paris.

Un concept très intéressant : tous les jours pendant 24 heures une offre à prix cassé est proposée sur le site, dans des domaines divers : restaurants, bars, loisirs, spas, massages… L’offre du jour peut être directement acheté sur le site. Pour en être réellement détenteurs et débités financièrement, il faut qu’un minimum d’acheteurs soient eux aussi intéressés par l’offre, d’où les fonctionnalités de partage vers les réseaux sociaux largement mis à disposition sur le site. C’est l’essence même d’un site d’achats groupés. Achetez, imprimez, profitez : c’est le concept Skoopon.

Actuellement disponible à Paris, Skoopon prévoit également de s’implanter sur d’autres grandes villes françaises. (Strasbourg, toulouse, etc )

L’idée est séduisante, autant pour les internautes que les annonceurs. Chacun trouve son compte dans ce principe : d’un côté les internautes ont accès à des bons plans dans leur ville, de l’autre, les annonceurs font rapidement l’acquisition d’une nouvelle clientèle. Commerce collaboratif et augmentation des parts de marché, c’est la synergie idéale que permet désormais le Web 2.0 !

Si vous souhaitez plus d’informations cliquez ici.

Souhaitons leur bonne chance.

Il y a quelques années, les blogs ont contribué à l’essor des actualités.  De même que les technologies qui se sont développées autour ; Flux RSS, réponses aux commentaires via Facebook connect ou twitter,  Bouton « like » Facebook, etc

Tout propriétaire d’un site a dû ou se doit de se poser la question suivante :

Une section actualité est elle justifiée pour mon site ?

Les blogs sont un cas particulier étant donné que l’actualité est au cœur de l’information.

Avantages

Les actualités ont plusieurs avantages :

  • FAIRE VIVRE LE SITE ; un site avec des actualités « récentes » prouvent un dynamisme et une mise à jour régulière.
  • OPTIMISER VOTRE RÉFÉRENCEMENT, en effet un site à jour régulièrement  est un élément pris en compte par les moteurs de recherche. De plus, ces articles peuvent constituer un point d’entré via les moteurs de recherche.
  • ECHANGER AVEC VOTRE COMMUNAUTÉ au travers des commentaires. En effet, les commentaires vous permettent d’interagir avec votre communauté; clients,  prospects, internautes, etc. Et pourquoi pas « construire un produit « ou « faire évoluer le site en échangeant avec votre communauté (le concept du crowdsourcing). Il n’y a pas de limite tout dépend de votre auditoire.

Warning

Parallèlement, des actualités rarement mises à jour, datant de plus d’un 1 ans, etc véhiculera une image négative. L’internaute pourra croire que  le site est laissé à l’abandon.
Gérer des actualités est une charge de travail importante qui prend du temps et d’autant plus si l’actualité est pertinente, donc ne négligez pas cet aspect.

Optimisez votre canal de diffusion

Un bon nombre de site inclus des fonctionnalités de partage sur les réseaux sociaux; Partage Facebook, twitter, dailymotion, etc (Ex: addInto, addThis). Permettant aux internautes de promouvoir un article qui leur a plu. (Voir à la fin de l’article)

Cependant, certaines fonctionnalités indiquent même publiquement le nombre de fois ou l’article a été partagé. Attendez le bon moment pour intégrer ce type de fonctionnalité. En effet, si aucun article n’est retweeté, partagé, …  l’internaute pourra avoir l’impression que vos articles ne sont pas intéressant ou que tout simplement vous avez peu de trafic, …

Par ailleurs, vous avez également la possibilité de publier automatiquement vos articles sur twitter, facebook et la plupart des réseaux sociaux. Cela vous permet d’automatiser les tâches et vous faire gagner un temps précieux.
En utilisant  le service twitterfeed, en 5 minutes tout est en place.

Conclusion

Les actualités sont un élément important d’un site avec ses avantages et inconvénients, alors posez vous les bonnes questions au préalable :

  • Que vais je écrire ?
  • Est ce pertinent ?
  • Qu’elle sera la fréquence de publication ?
  • Y a t’il un réel intérêt ?

With the reborn Camaro just around the corner and Dodge’s retro-styled Challenger available in a variety of flavors, Ford decided it was time to keep up with the Joneses by releasing a throroughly revised Mustang – the car that introduced the world to the pony car concept almost 46 years ago. What is it? Much like the ’67 and ’69 Mustangs that upgraded the same basic Mustang theme presented to the world way back in April of 1964, the 2010 serves as a substantial mid-cycle upgrade over its predecessor, which was first released as a 2005. Outside, only the roof panel is shared with the 2009, and inside, the door panels and a few minor trim bits serve as the only carry-overs. Under the new power dome Thood, Ford says that the V6 Mustang performs close to the outgoing V8 GT, while the GT now takes over where the old Bullitt trim package left off. Our evaluation focuses on the six-speed GT, the model most likely to resonate with the enthusiasts Ford hopes will continue to flock to the sporty coupe. What’s it up against? It’s the fall of 1969 all over again. Obvious rivals include the Camaro SS – expected to go on sale in March – and the Challenger R/T. Given the unrest in Detroit, we’d also put the Mustang up against some new rivals from Japan, most notably the fresh Nissan 370Z and the Mazda RX-8. In 1969, as Americans watched man walk on the moon, the thought that Nissan and Mazda would someday be selling Mustang rivals was beyond unthinkable. Any breakthroughs? Learn more about effuel benefits for your engine. Ford let its Ford Racing division loose – and, as you’ll soon find out, it shows. Ford Racing is a mixed group of Ford GT, Mustang and SVT engineers – with a healthy dose of on-track competitors thrown in for good measure. For 2010, Mustang GT features a factory cold air induction system, an optional front strut bar (with 19 inch wheels), a choice of rear axle ratios (3.73 or 3.55) and a performance-oriented Track package that, among other things, includes retuned shocks and springs, stabilizer bars from the GT500 and upgraded brake pads. Mustang firsts include optional high intensity discharge headlamps, navigation, automatic temperature control and a spoiler-mounted backup camera. How does it look? Even if you don’t yearn for the ’60s, there’s plenty to like about the revised Mustang. Though visually similar to the outgoing 2009 model, the ’10 provides some enough visual boost to keep it fresh. Up front, GTs get a unique fascia designed to work with the cold air induction system. The grille opening is visually smaller and the prancing pony is now a black chrome finish. We like the changes for the most part, but we can’t help thinking that the headlamps are awfully similar to those on the upcoming Camaro. Mustang’s tail is a bit more bulbous for the new year and it features trick tail lamps used on the Shelby GT 500 of the late ’60s. Rather than simply flashing one lamp, three lights flash in sequence, one after another. The trunk opening is still too small to be useful, but most buyers will be more interested in the enlarged dual exhaust pipes. They’re now three inches in diameter, if you’re looking for barroom bragging rights. Wheel sizes are up a step: V6s get standard 17s and GTs gain 18s with big 19s as an option. And on the inside? Visit zmescience.com if you want to learn how to improve your engine performance. You might be forgiven for thinking that Ford only changed the center stack switchgear, but that couldn’t be farther from the truth. In what has become a comically predictable trend, Ford replaced the outgoing car’s hard plastic trim with more upscale, soft surface bits. If it was so simple to replace, why wasn’t it there in the first place? The new dashboard is composed of one big, soft-touch piece rather than a collection of coarse bits only Gumby could love. The new center stack boasts the best application of Ford’s new parts bin switchgear yet; we had no trouble sorting out the well-spaced buttons that operate the audio system and the climate control. Our test car featured attractive bright red leather seats, a red leather steering wheel and red vinyl trim on the doors. Overall, the effect was sufficiently retro – and way more convincing than its predecessor. Count the absence of curtain side airbags and the lack of a power backrest adjuster for the driver as the only content deficiencies in our otherwise well-equipped tester. That said, it should have been well-equipped; if you haven’t skipped to the end of this article, we’ll surprise you with the bottom line: $37,295 as-tested for our option chart darling GT Premium. But does it go? To improve the visceral excitement the Mustang badge promises, Ford actually pipes the induction noise into the cabin. This unorthodox procedure endows the Mustang GT with absolutely the most intoxicating soundtrack you’ll find in a current production car. That snorting growl is met with the kind of acceleration you’d expect from 315 horsepower. With 0-60 figures around five seconds flat, the Mustang GT moves quickly. Low-end torque isn’t as present at low RPMs, but the Mustang GT generally responds quickly to throttle inputs. The 325 lb-ft. of torque makes itself apparent much closer to its 4,250 RPM peak – a surprise in a V8 muscle car. Perhaps our tester wasn’t fueled with premium grade juice, which Ford says will broaden the V8’s torque curve. Regular unleaded can be run in the Mustang GT with only a mild performance penalty. The 4.6-liter modular V8 is pretty much a carry-over aside from gaining an cold air induction system and an engine-bay strut tower brace on 19-inch wheel-equipped models. We’re still lamenting the fact that Ford hasn’t upped displacement to an even five liters – primarily so we can finally tell people that we’re “rollin’ in our five point oh.” Standard stability control prevented us from looking as stupid as Vanilla Ice (he was really driving a 4.9), even though it includes a less-aggressive mode and can be fully defeated. Left in standard mode, the stability control proved fairly unobtrusive. No doubt much of this is thanks to a revised and recalibrated suspension, which features new springs, shocks and stabilizer bars. Compared to the ’09, the new Mustang’s ride was notably more controlled and compliant over our Southern California test route. Winding in and out of the canyons that make the area just north of Los Angeles a playground for enthusiasts, the Mustang proved a capable companion. Steering effort has been reduced, though Ford says that’s more a result of tire and suspension changes than actual revisions to the steering assembly. We actually grew to appreciate the lighter effort, which made the Mustang more livable around town without encroaching on its handling tenacity If powered aggressively into a corner, Mustang’s tail will slide out in a predictable manner until the stability control intervenes. Compared to the outgoing model, great strides were made. There’s still some of the telltale axle hop inherent to a solid rear axle, but Ford has done an admirable job of working with a tried and true platform. You’ll find more handling precision elsewhere, but the gap between the muscular Mustang and more dedicated handlers like the RX-8 and 370Z has shrunk considerably

beebarterLa crise personne n’y échappe. Ou du moins un grand nombre. Beebarter.com vous propose une solution simple: faire du troc.

Ce site français ou vous trouverez à peu près toutes les catégories (Arts, Bricolage, Voitures, …) vous propose d’échanger vos objets sous forme de points. Un concept simple mais efficace par les temps qui court.

Concernant l’ergonomie, la navigation est bien pensée et l’on trouve facilement ce que l’on recherche. Un bémol, tout de même, concernant le design, dont je ne suis pas fan du tout. Peut être viendront ils à le changer?

Par ailleurs, pour conquérir de nouveaux pays, en juin 2009, le site offrira une version UK et US. Source provenant de son fondateur lui même.

Souhaitons leur bonne chance.

Linkedin applicationAprès avoir lancé une toute nouvelle interface en Février 2008, Linkedin vient de lancer sa plate-forme d’application sociale.

Un nouveau service très intéressant qui va vous permettre d’intégrer différents services sur votre page de profil. Cette fonctionnalité est sans rappeler les applications facebook qui en ont fait leur succès.

Actuellement, 8 applications sont disponibles:

  • « Amazon Reading List », pour faire connaître ses dernières lectures à ses contacts,
  • « Présentations Google », pour inclure une présentation PowerPoint dans sa fiche profil
  • « SlideShare Presentations », pour partager vos présentations
  • « WordPress », pour partager les derniers billets de son blog avec ses relations professionnelles ;
  • « Huddle », pour les espaces de travail collaboratifs ;
  • « Company Buzz », pour se tenir au courant de l’actualité de son entreprise publiée sur Twitter ;
  • « My Travel », pour savoir, par exemple, si des membres de son réseau se trouvent dans le pays où l’on est en mission.
  • « Box.net Files », pour gérer /partager vos fichiers avec vos collaborateurs ou vos amis

LinkedIn Application Platform Overview (Hi-res)

Une annonce sans surprise qui vient tout juste après l’annonce de la levée de fond d’environ 23 millions de dollar auprès des investisseurs Bessemer Venture Partners, SAP, Goldman Sachs et McGraw-Hill.

Petit rappel, linkedin c’est 30 millions d’utilisateurs dans le monde avec 8 millions de visiteurs uniques par mois.

Lien: Linkedin Application

Il y a de cela quelques semaines, le plus connu des bloggeurs français, Loic Le Meur, a lancé un nouveau service de microblogging dénommé Seesmic.

Il s’agit d’une plateforme d’échange Vidéo, où l’on peut suivre les discussions de ses amis, poser des questions à la communauté., … C’est en quelque sorte un twitter vidéo. Loic Le Meur projette d’avoir des studios d’enregistrement un peu partout dans le monde, afin d’organiser différentes tables ronde.

En véritable commercial de sa startup, Loic présente, chaque jour, une nouvelle vidéo de l’évolution de son aventure.
Seesmic
Le service n’étant actuellement pas accessible au public, il ne sera pas possible de l’essayer pour l’instant. Il devrait toutefois intégrer à l’avenir la compatibilité avec plusieurs services de messagerie en ligne supportant la vidéo, notamment pour un enregistrement automatique des conversations. D’autres fonctions, comme l’ajout d’un flux RSS ou l’envoi de vidéos depuis un téléphone portable, sont également prévues.

feedback 2.0 est un nouveau concept vous permettant de recueillir les avis de clients.
Il a été conçu pour faciliter la création/gestion de communauté pour une entreprise ou une organisation. Ce recueil peut être donné par un panel d’utilisateur spécifique ou par toute personne désirant d’exprimer son opinion.

Les avantages:
FeedBack reprend des concepts déployés au travers de différent type de média sociaux comme les blogs et les forums. il va simplifier la tâche des entreprises qui sont intéressées par obtenir un feedback sur leurs services ou produits sans devoir s’investir dans la rédaction quotidienne d’un blog. Ce service va donc permettre à l’entreprise d’adapter leurs produits en fonction des clientes.

2 types de services sont actuellement proposés:

- feedBack2.0 Relation Client :
Espace de dialogue en ligne, à usage professionnel. Mise en place par une entreprise, à l’usage des ses clients.

- feedBack2.0 Projet :
Espace de dialogue, en ligne, à usage professionnel. Espace de dialogue dédié à l’accompagnement de Projets, mise en place par une Direction Projet, au sein d’une entreprise, d’une organisation ou d’une collectivité.


Ce service compte d’ores et déjà de nombreux clients tel que:
Decathlon, Renault, Jobmeeters, Groupama Transport, Mairie de Paris, ANPE Ile de France, …

Ci dessous quelques exemples de réalisations:

   * feedback2.0 : http://utilisateurs.feedback20.com    * Exalead : http://feedback.exalead.fr, http://feedback.exalead.com    * Splitgames : http://splitgames.feedback20.com

Source: feedback 2.0

SOCIAL

462FansLike
221FollowersFollow