Comment utiliser du contenu interactif pour susciter l’engagement et la rétention d’informations...

Comment utiliser du contenu interactif pour susciter l’engagement et la rétention d’informations ?

Notre cerveau est principalement un processeur d’image (une grande partie de notre cortex sensoriel est consacré à la vision), alors n’est-il pas logique que lorsque vous voulez susciter l’engagement de tiers personnes que se soit dans les affaires, dans l’éducation ou encore dans d’autres formes de communication vous utilisiez des repères visuels ?

Nous sommes des êtres principalement visuels
Pensez-y: lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, les déclencheurs sensoriels initiaux sont visuels. Par exemple, vous ne vous demandez pas comment est cette personne ou quelle est sa personnalité? Au contraire, votre première attention porte sur l’apparence. La perception visuelle est une partie de notre culture et dans le cas de la communication, c’est extrêmement important.

Regardons les choses d’un point de vue «marque». Une marque est le fondement d’une entité et est utilisée pour alimenter la commercialisation de produits. Elle peut créer ou à contrario faire chuter une entreprise. Prenons l’exemple de Coca Cola. Il s’agit tout simplement du mélange d’eau sucrée avec une couleur caramel infusée avec du dioxyde de carbone. Mais le percevez-vous comme tel? Ou quand vous entendez le nom de Coca Cola vous pensez à la couleur rouge et blanche et à l’ours blanc ?
Pour communiquer, nous traduisons souvent ce que nous pensons visuellement. Ainsi, les mots et les gestes employés sont ensuite transformés en discours, textes, images etc. Votre public va lire ou entendre ce contenu et à son tour le visualiser avant de l’assimiler. Un exemple très concret est lorsque vous lisez un bouquin vous essayez souvent de vous imaginez les personnages de façon visuelle.

Le contenu statique soutenu par des éléments visuels améliore grandement la vitesse de compréhension et de mémorisation de votre public.
Faisons un mini quiz. Regardez brièvement chaque élément ci-dessous pendant 5 secondes et détournez le regard. Quel est celui dont vous vous souvenez le plus?

Exemple de contenu statique:

Maintenant, regardez l’animation ci-dessous, c’est la même information mais cette fois sous forme interactive. Observez comment chaque élément est absorbé par votre esprit.

Qu’est ce que cela signifie pour vous ?
Si vous avez besoin de présenter des informations à un public (que ce soit un article, un CV, une présentation etc.), votre principal objectif sera de permettre à votre auditoire de comprendre et mémoriser un maximum d’informations en peu de temps, c’est là qu’entre en jeu l’utilisation de contenus interactifs. La combinaison efficace pour faire passer un message étant d’associer votre contenu avec des éléments visuels animés. Voici un exemple de recherches soutenant cette théorie (1).


N’oubliez pas d’être modéré.
Comme pour toute autre chose, la clé est la modération. Utilisez l’interactivité d’une manière claire et simple car votre cortex visuel ne peut absorber une mutitude d’ informations au même moment.
Donnez trop d’information ou pas assez et vous serez contre-productif; il faut donc trouver le bon équilibre et cela fera une différence notable.

Comment pouvez-vous créer du contenu interactif plus attrayant?
Il y a plusieurs options, certaines sont gratuites et d’autres payantes.
Voici quelques références qui pourront vous aider:
PowerPoint, Keynote, Photoshop, Flash, Prezi, EWC Presenter, Google Slides, Bunkr.

 

Article rédigé en Guest post par Nogoodbye

1    http://www.southalabama.edu/oll/mobile/techreports/HowDoesAnimationAffectCognitiveLoad.htm

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire